Salon national de l'éducation de Montréal

25 professions scientifiques passionnantes! Un grand travail d’équipe dans lequel il est possible de développer une carrière palpitante au service de la santé humaine et animale. À qui la chance de participer à l’innovation et d’accéder à des laboratoires à la fine pointe de la technologie.  Des emplois bien rémunérés et de qualité attendent la relève. Faites partie de cette main-d’œuvre hautement qualifiée et relevez le défi de développer les médicaments de demain.

L'industrie des produits pharmaceutiques et biotechnologiques

Les entreprises pharmaceutiques sont présentes au Québec depuis près de 120 ans. Une histoire riche, empreinte de découvertes majeures et de réussite. Des défis à venir qui n’ont pas fini de nous étonner!

Aujourd’hui, l’industrie des produits pharmaceutiques et biotechnologiques occupe une place majeure dans l’activité économique du Québec. Il y a 137 entreprises qui offrent des services de recherche et de développement et 113 autres qui fabriquent des produits pharmaceutiques et de médicaments. Alors que les grandes entreprises multinationales retiennent plus l’attention des médias, le secteur est composé majoritairement de petites entreprises. Les PME sont très présentes et comptent pour 78 % des entreprises du secteur. Au total, 250 entreprises emploient 18 500 scientifiques qui participent au processus du développement du médicament et à l’économie du savoir. Parmi eux, environ 45 %, soit 8 325 des travailleurs des sciences de la vie exercent leur profession avec un diplôme de niveau collégial.

La proportion d’entreprises comptant 50 employés ou plus est plus élevée dans l’industrie pharmaceutique et biotechnologique que dans l’ensemble des entreprises au Québec. La présence importante de fabricants de produits pharmaceutiques comptant 100 employés ou plus contribue à ce phénomène. D’autre part, on compte aussi une proportion élevée de petites entreprises (moins de 20 employés), notamment plusieurs laboratoires de recherche et développement comptant moins de 5 employés.

Les entreprises de biotechnologie représentent 30 % des entreprises du secteur; les entreprises pharmaceutiques innovatrices 18 %, les entreprises pharmaceutiques génériques et de fabrication à contrat 21 % et finalement les entreprises de recherches contractuelles représentent 31 % du secteur.

L’industrie pharmaceutique joue un rôle clé dans l’économie d’un Québec moderne axée sur l’innovation. Elle génère un chiffre d’affaires de 2 milliards de dollars dans la grande région de Montréal où 5,8 emplois indirects dépendent d’un emploi direct de l’industrie pharmaceutique. L’industrie soutient également plus de 16000 emplois indirects chez des fournisseurs, assurant des retombées économiques importantes pour tout le Québec.

Avec environ 32 %, le Québec arrive au 2e rang en termes d’investissements en recherche et développement au Canada. Le reflet d’une réalité orienté vers l’innovation bien accueillie par ailleurs en 2017 par la nouvelle stratégie québécoise des sciences de la vie.

Orienté vers les nouvelles tendances, les alliances et les partenariats d’affaires sont au rendez-vous pour aborder les défis en matière de numérique en santé, d’exploitation des mégadonnées (Big data) et d’utilisation de techniques d’intelligence artificielle.

La formation initiale et le développement des compétences de la main-d’œuvre sont au cœur de la réussite du secteur.

25 professions scientifiques passionnantes!

Afin de former la relève professionnelle, l’industrie des produits pharmaceutiques et des biotechnologies peut compter sur plusieurs programmes de formation de niveau collégial et universitaire.

FORMATIONS COLLÉGIALES (DEC)

Soins infirmiers Disponibles dans toutes les régions du Québec
Technologie d’analyses biomédicales Cégep de Chicoutimi, Collège Dawson, Collège de Rosemont,  Cégep de Rimouski, Cégep de Sainte-Foy, Cégep de Saint-Hyacinthe, Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu, Cégep de Saint-Jérôme, Collège Shawinigan, Cégep de Sherbrooke
Techniques de santé animale Cégep de La Pocatière, Collège Lionel-Groulx, Cégep de Saint-Félicien, Cégep de Saint-Hyacinthe, Cégep de Sherbrooke, Collège Vanier
Techniques de laboratoire : Biotechnologies Collège Ahuntsic, Cégep de Lévis-Lauzon, Cégep de l’Outaouais, Cégep de Saint-Hyacinthe, Collège Shawinigan, Cégep de Sherbrooke
Techniques de laboratoire : Chimie analytique Collège Ahuntsic, Collège Dawson, Cégep de Jonquière, Cégep de Lévis-Lauzon, Collège Shawinigan, Collège de Valleyfield
Techniques de procédés chimiques Collège de Maisonneuve
Techniques de génie chimique Cégep de Jonquière, Cégep de Lévis-Lauzon
Technologie de la production pharmaceutique Collège Gérald-Godin, Collège John Abbott
Techniques de bioécologie (terrain/laboratoire/biotechnologies) Cégep de La Pocatière, Cégep de Sainte-Foy, Cégep de Saint-Laurent

PERSPECTIVE D'EMPLOI

Le secteur des Biotechs contribue à hauteur de 468 millions de dollars au PIB du Québec, 77 % de ce montant est versé directement en salaires. Le salaire moyen des entreprises de ce secteur se situe à 73 800$. 56 % des Biotechs prévoient une croissance de leur besoin de main-d’œuvre dans les prochaines années.

Les entreprises du secteur de la recherche contractuelle (ORC ou CRO) présentent un chiffre d’affaires de 550 millions de dollars. Le salaire moyen dans ce secteur est estimé à 52 000$. 73 % des entreprises de ce secteur prévoient une croissance des emplois au cours des 3 prochaines années.

Passerelles DEC-BAC

Plusieurs programmes techniques offrent aux étudiants la possibilité de s’inscrire à un BAC dans un domaine connexe. Selon des modalités variables, les universités reconnaissent des acquis du programme collégial jusqu’à l’équivalence d’une année d’études universitaires.

Vers l’université après un DEC technique

Il est possible pour la plupart des nouveaux diplômés de niveau collégial de s’inscrire dans certains programmes universitaires en lien avec leur formation initiale.

Vers l’université après un DEC général en sciences de la nature

Il existe 35 programmes de formations de premier cycle universitaire qui permettent d’intégrer un emploi dans le secteur pharmaceutique ; des spécialités en biologie, en biotechnologies, en chimie, en génie, en pharmacologie en santé, en informatique et en droit pourquoi pas!

Pour en apprendre davantage sur les formations et carrières biopharmaceutiques, visitez

Zone Carrière - Techniques en biopharmaceutique

Visiter la Zone Carrière – Techniques en biopharmaceutique c’est l’occasion de découvrir par le biais d’activités interactives des programmes de formation technique qui mènent vers des opportunités de carrière dans le secteur biopharmaceutique. Des professionnels seront sur place pour répondre aux questions.

Par le biais d'expériences interactives, les visiteurs pourront explorer plus à fond les programmes suivants :

  • Technologie de la production pharmaceutique
  • Techniques de procédés chimiques
  • Techniques de laboratoire – voie de spécialisation en biotechnologies
  • Techniques de laboratoire – voie de spécialisation en chimie analytique

Poursuivez l’exploration en jetant un coup d’œil à la Zone Emploi – Biopharmaceutique présentée à la Foire nationale de l’emploi à quelques pas de là. Plusieurs entreprises rassemblées pour offrir de nombreux emplois diversifiés de choix. Un secteur dynamique et passionnant dédié à la santé humaine et animale prêt à vous accueillir.

Suivez-nous sur

nos autres salons


Foire nationale de l'emploi de MontréalSalon Études et séjours à l'étranger

Commanditaires
et partenaires

grands partenaires



partenaires sectoriels

partenaires

partenaires médias